AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aaron Grant

Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron Grant
Je m'intègre, je m'intègre. Les habitants de New Heaven ne sont donc pas insociables !
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 27
Date d'inscription : 14/08/2008

NEW HEAVEN'S BOOK
Relations:
J'aime New Heaven:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Aaron Grant   Jeu 14 Aoû - 18:28

Papiers d'Identité


    Nom: Grant
    Prénom(s): Aaron Stephen
    Date et Lieu de Naissance: 06 Juillet 1989 à New-York
    Nationalité: Américaine
    Profession: Lycéen en dernière année après avoir redoublé sa dernière année à New-York.
    Adresse: Ministry Lane
    Groupe: Kill Me
    Avatar: Garrett hedlund <3


C'est parti !


Découvrez Daughtry!

    "New Heaven, 3 minutes d'arrêt."

    C‘est donc ici qu‘Aaron allait passer sa dernière année de lycée? A New Heaven? Cette si petite ville où tout les habitants se connaissaient? C‘est ici que ses parents avaient jugé bon de l‘envoyer afin qu‘il se calme après qu‘il ai été renvoyé de son ancien lycée pour s‘être battu avec l‘un de ses camarades de jeu lors de la rencontre inter-lycéenne de football?

    Cela faisait à présent plus de cinq heures que le jeune homme était dans un train en direction de cette nouvelle ville dont il ne connaissait encore personne et dont il commençait déjà à ne pas aimer voir même à détester. Ses écouteurs dans les oreilles, il n‘avait adressé la parole à personne et pourtant, ce n‘est pas faute que les autres aient essayé, entre les contrôleurs qui étaient venus lui demander son billet et les autres passagers qui eux avaient cherché à lui faire la conversation et en particulier cette jeune femme assise à ses côtés durant trois heures, le jeune homme n‘avait pas daigné ouvrir la bouche mise à part pour enfourner sa cigarette dans sa bouche, cigarette qu‘il n‘avait même pas eu le temps de finir puisqu‘au moment où il avait réussit à l‘allumer son train de New York partait en direction de cette jungle hostile qu’il ne connaissait pas et surtout dont il n’avait même pas une personne de sa famille!
    En plus du fait que ce New Heaven lui soit complètement inconnu, Aaron n’avait pas de famille dans cette ville, c’est pourquoi, ses parents avaient encore une fois, jugé bon que leur petit garçon considéré comme un délinquant en phase quatre par le psychologue qu’il avait consulté, devait habiter en compagnie d’une personne plus vieille et plus mature qui réussirait certainement à canaliser l’énergie de ce garçon en manque de repères!

    L‘arrêt étant « déclaré », il ne manquait plus que notre délinquant sorte de son train toujours en compagnie de ses écouteurs bien installés dans les oreilles ainsi que son sac de voyage plus considéré comme un énorme sac à linge salle qu’une valise dans laquelle on pouvait y voir des vêtements pour une année complète.

    C’est finalement d’un pas plutôt lourd par les chaussures appelées plus communément boots ou encore rangers que le tout nouvel habitant sortit du train avant de regarder de gauche à droit si il n’y avait pas son nouvel « hébergeur », manque de chance pour lui, le vieil homme ne s’était pas déplacé pour aller le chercher. Soupirant alors, il commençait à ne pas porter la ville dans son cœur mais finalement il ne tarda pas à marcher le long du quai avant de finir par sortir de la gare. Sa nouvelle vie débutait en ce moment mais on ne pouvait malheureusement pas dire qu’elle commençait du pied droit!

    Depuis maintenant une demi-heure Aaron était sortit de la gare avec son sac de « linge salle » sur l‘épaule, attendant presque patiemment qu‘un taxi s‘arrête devant lui. Bien évidemment, d‘autres s‘étaient arrêtés mais rapidement comme dans les rues de New York aux alentours de 18h30, heures de sortie du lycée après les heures de colles qu‘il ne connaissait que trop bien, des vieilles bonnes femmes entraient à l‘intérieur en vous poussant violemment pour que vous, vous n‘y entriez pas! Des gestes qui l‘insupportait au plus haut point! En effet, à plusieurs reprises à l’époque de New York qui date maintenant que 5 petites heures, Aaron s’était énervé, ne respectant plus ce qu’on appel le « code de la politesse », après tout, pourquoi accordait-on toujours les meilleurs choses aux personnes âgées? Une chose que le jeune homme n’arrivait pas à respecter, mais pour une fois, il se contenta de soupirer en se retournant avant de donner un léger coup de pied sur le petit pilonne en plâtre qui se situait juste à sa droite. Si, encore une fois il s’était énervé, plusieurs personnes seraient certainement arrivées avant de lui faire une bonne leçon de morale, leçon qu’il n’aurait bien évidemment pas écouté et restant fixé sur ses idées, il aurait joué à la sourde oreille préférant alors allumer une cigarette et la mettre à la bouche avant de « cracher » la fumée sur le visage même de son interlocuteur plutôt que de l’écouter lui dire ce que ses parents ne cessaient de lui répéter à longueur de journée!

    Finalement, ayant conservé son calme, ce qui était vraiment héroïque venant de sa part, il se contenta de s‘asseoir à même le trottoir avant de sortir cette fois-ci une cigarette, ou plutôt deux, la première alla se loger sur l‘oreille gauche tandis que la deuxième partit directement entre ses deux lèvres légèrement pâle. Sans se préoccuper des autres personnes il alluma sa chère et tendre « amie » avant de prendre une première « taff » et finalement, un malheur peut en cacher un autre, le taxi arriva devant lui. La vitre côté conducteur s‘ouvrit et un homme d‘une trentaine d‘années d’origines indiennes vint lui poser une question.


    "Vous désirez quelque chose?"

    Arquant alors un sourcil, Aaron se demanda si ce chauffeur connaissait réellement son métier mais bon, il haussa les épaules avant de s‘approcher du coffre qu‘il ouvrit d‘une poignée de main! Son sac partit directement à l‘intérieur avant qu‘il ne finisse par monter derrière.

    « Où je vous emmène mon petit gars? »

    Encore énervé par le fait qu‘il ai dut encore une fois jeter une cigarette même pas terminée, Aaron plongea sa main dans la poche arrière de son jean troué et délavé avant d‘en sortir un petit papier complètement froissé sur lequel on pouvait y voir une écriture de femme, l‘écriture de sa mère où l‘on pouvait parfaitement lire l‘adresse de sa nouvelle demeure ainsi qu‘un petit mot doux qu‘il n‘avait pas vraiment lu, les mots d‘amour de sa mère il ne les lisait que très peu si ce n‘est même jamais, considéré comme le vilain petit canard de la famille, le jeune homme n‘avait jamais fait aucuns efforts pour se faire accepter des autres, c‘est pourquoi, les quelques mots doux de sa mère était pour lui, une façon de lui montrer qu‘elle avait pitié de lui et question pitié, il n‘en avait pas besoin. Aaron s‘approcha alors du siège du chauffeur avant de lui montrer le papier et de finir par parler pour la première fois de la journée.

    « Ministry Lane »
    « Ministry Lane? Ce n'est pas un quartier trop calme pour un jeune adolescent?»


    Aussi dur à croire, Aaron allait passer un an de sa vie dans un quartier qui se voulait être calme. Non pas qu’il faut s’attendre à des fêtes tout les soirs, loin de là. C’est juste que le jeune homme s’attire vite des ennuis et comme vous pouvez le comprendre, quand on le cherche on le trouve rapidement alors ne vous étonnez pas si jamais vous entendez un soir dans ce quartier si paisible une petite bagarre!

    Bref, sans même prendre la peine de répondre à sa question, le jeune homme s‘enfonça dans son siège où l‘on pouvait parfaitement sentir l‘odeur de la cigarette froide mélangé à l‘after-shave du conducteur, une odeur qu‘il ne connaissait que trop bien, en effet, à New York, l‘odeur dans les taxis était la même! Le chauffeur termina donc par s‘exécuter avant de regarder dans son rétroviseur, il pouvait alors voir le jeune homme la tête contre l‘appuie réservé pour regardant par la fenêtre, c‘était visiblement un petit nouveau à New Heaven!

    50$ était le prix qu‘il avait du payer pour le trajet qui menait de la gare jusqu‘au début de la rue, un prix plutôt « raisonnable ». Aaron avait prit son sac et s’était alors mit à marcher le long de la rue cherchant désespérément une maison dont il ignorait la forme, la couleur ainsi que le propriétaire, la seule chose qui l‘aidait à trouver sa nouvelle demeure était un simple numéro certainement celui de la maison. C’est alors que son portable se mit à vibrer, le jeune homme plongea une nouvelle fois sa main dans la poche de sa veste noire avant d’en sortir un portable plutôt ancien mais tant qu’il marchait c’était le principal pour lui. A quoi bon avoir la dernière technologie si on se bat constamment?


    « C’est maintenant qu’elle prend de mes nouvelles elle? »

    S‘exclama le jeune homme tout en voyant marqué sur son écran Marie-Jeanne, c‘était le prénom de sa mère, bien qu‘en étant jeune, Aaron avait appelé ses parents papa ainsi que maman, à l‘adolescence, après le drame qui survint dans sa famille et donc à partir du moment où ses fréquentations ont changé et où enfin il a appris que le fait d‘avoir de l‘argent n‘était pas la meilleure des solutions pour un garçon qui aimait traîner dans le Bronx, le jeune homme avait soudainement arrêté d‘appeler ses parents par un petit nom et avait alors décidé de les appeler par leurs prénoms c‘est pourquoi, sur son portable, on pouvait lire le prénom et non le diminutif de ses parents. Bref! Il se décida enfin à appuyer sur le bouton vert avant de porter le téléphone à l‘oreille.

    "Allô? Ah! Alors? Comment c'est là-bas?"

    « Le bon vieux Bronx me manque, mais tu dois certainement en avoir rien à faire puisque tu n’as pas hésité à me faire partir de la maison. »
    « Aaron, on en a conclu ainsi, c‘est mieux pour toi. »
    « On? Tu veux dire l‘homme qui me sert de père et toi?»


    Un petit silence s‘installa alors entre le fils et sa mère, un silence qui pouvait durer des heures parfois! A vrai dire, depuis son adolescence Aaron était assez perturbé, suite à la mort de son petite frère quand il avait 13ans celui-ci était partit voir un psy, le même durant 5ans, celui la même qui lui avait dit qu‘il avait atteint la phase quatre de la délinquance et qu‘un changement d‘air lui ferait le plus grand bien! Le jeune homme semblait en vouloir à ses parents, mais jamais il ne leur en avait parlé et certainement jamais il ne le fera, tout comme à son psy, le jeune homme ne lui confiait rien, à vrai dire, jamais il ne parlait de sa vie aux autres. Avec le temps, un fossé c’était créé entre sa vie personnel et sa vie avec les autres.

    « Bon alors, c‘est comment? »
    « On dirait un mauvais remake d’un film d’horreur sauf que tu enlèves le côté horreur et tu remplaces avec un mauvais feuilleton pour filles. »


    Après quelques secondes d‘hésitation venant de sa mère celle-ci termina par lâcher un simple rire nerveux comme pour faire passer la pilule qui semblait avoir vraiment du mal à faire son effet. Sans même un simple mot doux Aaron raccrocha subitement avant même que sa mère ne lui dise je t’aime. Posant alors le téléphone dans la poche de sa veste il se mit à marcher jusqu‘à la maison!


Dernière édition par Aaron Grant le Ven 15 Aoû - 18:55, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidney R. Ainsworth
I am the queen admin, but you love me?

avatar

Féminin Nombre de messages : 417
Age : 50
Localisation : La Mairie
Emploi/loisirs : Maire de New Heaven
Date d'inscription : 03/08/2008

NEW HEAVEN'S BOOK
Relations:
J'aime New Heaven:
98/100  (98/100)

MessageSujet: Re: Aaron Grant   Jeu 14 Aoû - 18:40

Bienvenue sur le nouveau forum,
je t'ai reservé Aaron.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guillaumecanet-web.be.cx/
Aaron Grant
Je m'intègre, je m'intègre. Les habitants de New Heaven ne sont donc pas insociables !
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 27
Date d'inscription : 14/08/2008

NEW HEAVEN'S BOOK
Relations:
J'aime New Heaven:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Re: Aaron Grant   Jeu 14 Aoû - 18:42

Merci beaucoup Sidney ^^
Je vais essayer de finir ma fiche au plus vite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cooper Godfrey
Je m'intègre, je m'intègre. Les habitants de New Heaven ne sont donc pas insociables !
avatar

Masculin Nombre de messages : 176
Age : 29
Emploi/loisirs : Faire de l'argent/Faire de l'argent.
Date d'inscription : 10/08/2008

NEW HEAVEN'S BOOK
Relations:
J'aime New Heaven:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Aaron Grant   Jeu 14 Aoû - 18:42

Hey!
Welcome back! cheers
The OC <333333 ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spectaculardot.livejournal.com
Taylor Kingsley
Je m'intègre, je m'intègre. Les habitants de New Heaven ne sont donc pas insociables !
avatar

Féminin Nombre de messages : 54
Age : 28
Localisation : : New Heaven :
Emploi/loisirs : : Gérante du Exhibit Hall :
Date d'inscription : 12/08/2008

NEW HEAVEN'S BOOK
Relations:
J'aime New Heaven:
90/100  (90/100)

MessageSujet: Re: Aaron Grant   Jeu 14 Aoû - 18:56

Bienvenue, et bon courage pour ta fiche !

:coeur2: The OC :coeur2:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Grant
Je m'intègre, je m'intègre. Les habitants de New Heaven ne sont donc pas insociables !
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 27
Date d'inscription : 14/08/2008

NEW HEAVEN'S BOOK
Relations:
J'aime New Heaven:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Re: Aaron Grant   Jeu 14 Aoû - 18:59

Merci à vous deux =)

The Oc <3
Que du bonheur! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bert Ainsworth
New Heaven ? Je connais la ville comme le fond de ma poche ...


Féminin Nombre de messages : 306
Age : 35
Emploi/loisirs : Magnat
Date d'inscription : 08/08/2008

NEW HEAVEN'S BOOK
Relations:
J'aime New Heaven:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Aaron Grant   Jeu 14 Aoû - 19:10

Re-bienvenue Aaron! Very Happy Contente de te revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Grant
Je m'intègre, je m'intègre. Les habitants de New Heaven ne sont donc pas insociables !
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 27
Date d'inscription : 14/08/2008

NEW HEAVEN'S BOOK
Relations:
J'aime New Heaven:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Re: Aaron Grant   Ven 15 Aoû - 17:59

Merci Bert ^^
La suite est ici parce que je n'ai pas assez de place dans l'autre post =)

    La nuit commençait à tomber sur la ville et Aaron arriva enfin devant la maison du fameux monsieur, un soupir sortit alors de sa bouche en voyant la maison dans laquelle il allait vivre. Elle était grande, environ deux étages et elle semblait être vieille mais bien entretenue. Le jeune homme parcourut alors l’allée avant d’arriver devant la porte en bois fraîchement vernis de la maison. Il toqua une fois, aucunes réponses, une deuxième et un chien se mit alors à aboyer.

    Après quelques aboiement du chien et n’entendant aucunes réponses il se décida donc à entrer dans cette maison. Rapidement sa vision devint flou à cause du trop plein de fumée qui régnait dans cette maison, le jeune délinquant s’approcha alors dans une salle guidé par le son que faisait la télévision avant d’arriver dans le salon où un vieil homme était assis sur son canapé à regarder l’un de ses vieux feuilletons.


    "Pourquoi vous ne venez pas danser?"
    « Parce qu‘elle n‘en a pas envie crétin! »

    Se fut la première fois que le jeune homme entendit la personne qui était à présent devenu son nouvel hébergeur. En parlant de lui, il ne tarda pas à se tourner en direction du jeune garçon après avoir entendu les grognement du chien qui, assit devant notre jeune délinquant ne cessait de le regarder avec un œil noir et plutôt menant, de quoi déstabiliser toutes personnes qui osait entrer dans cette maison.

    « On ne t‘a jamais appris à frapper avant d‘entrer gamin? »
    « Si, mais… vous ne répondiez pas. »
    « Et si je n‘étais pas là tu serais entré? »
    « Je… je ne sais pas… peut être bien. »
    « On m’avait dit que je devais recevoir un jeune homme qui se considérait comme le maître du monde et qui s’autorisait tout, dans ce cas, tu dois être Aaron Grant? »
    « C’est moi oui. »
    « Phill Newman! Ton nouveau chef de maison! »


    Un sourire se dessina alors sur les lèvres de ce dénommé Phill. Pour la première fois, Aaron n‘avait pas répliqué l‘une de ses remarques désagréables et méchantes, il était presque resté très timide face à un homme d‘une cinquantaine d‘années qui semblait être stricte et qui savait se faire entendre sans même lever le son de sa voix.

    Phill se leva enfin et s‘approcha de son nouvelle habitant avant de lui serrer la main, une poigne plutôt viril de la part des deux hommes se qui signifiaient qu‘ils avaient tout les deux du caractère! Phill tapota ensuite l‘épaule d’Aaron avant de l‘emmener dans sa nouvelle chambre. Une chambre petite dans laquelle se trouvait des tonnes de posters de rock ainsi que plusieurs guitares accrochées au mur et un lit beaucoup trop petit pour Aaron qui mesurait quand même un bon mètre quatre-vingt!

    Le vieil homme le laissa alors s‘installer seul dans la chambre. Aaron posa ses affaires sur le lit. Pensant qu’il allait enfin profiter d’un petit moment paisible, le jeune homme s’assit sur son lit avant de regarder les différentes guitares qui se présentaient à lui. Un jour peut être, il en prendrait une et gratterait quelques notes car oui, Aaron savait jouer de la guitare, c’était la seule chose de « bien » que son psychologue lui avait dit de faire afin de devenir une personne presque sociable.
    Malheureusement pour Aaron, alors qu’il regardait les guitares, ce cher vieux Phill regarda le sac du jeune homme avant de finir par rire, sur ces quelques ricanements, Aaron tourna la tête vers lui.


    « Pourquoi vous riez? »
    « C’est toi mon petit qui me fait rire, tu débarques chez moi avec un sac qui ressemble à un vers géant. »
    « C’est de cette façon que je range mes affaires. »
    « Tu as encore du boulot à faire. »
    « Ecoutez, ce n’est pas moi qui ai eu envie de venir ici, j’ai rangé mes affaires en conséquents »
    « Tu penses donc être le jeune homme que personne n’aime et qui fait ce qu’il veut? »
    « Pour le moment ça marche plutôt bien. »
    « T’es un p’tit rigolo en plus toi, allez, je t’emmènes quelque part! »
    « Où ça? »
    « Dans une autre maison dans l’espoir que tu y restes à jamais! Mais pour qui tu me prends? Je vais te montrer quelque chose alors viens avec moi! »


    Sur ce dernier ordre, Aaron se mit alors à soupirer avant de finir par s’exécuter. C’est ainsi que les deux hommes quittèrent la maison en direction d’un endroit qu’Aaron ne connaissait pas du tout.

    Après quelques minutes de voiture dans laquelle Aaron s’était retrouvé à côté d’un chien qui lui bavait sur le jean, les deux « compères » arrivèrent enfin à Ayers Hill. Une petite colline qui surmontait la ville. Le Soleil à présent bien couché, on pouvait facilement voir encore quelques rayons orangers qui surplombait la ville.
    Aaron n’était pas vraiment emballé à l’idée de venir ici, cet endroit vert où il n’y avait rien mise à part de la verdure, en revanche, Phill respirait à nouveau, d’ailleurs, il n’hésita pas à passer une main derrière l’épaule d’Aaron avant de l’emmener un peu plus loin sur la colline.


    « On va où là? »
    « Jeune homme, arrêtes de poser des questions et regardes où je t’emmène! »


    Sans bien même répondre, Aaron partit avec ce vieil homme.
    Cinq petites minutes après, les deux hommes arrivèrent à proximité d’un genre de cabanon, Phill sortit une clé de sa poche avant de s’approcher de la porte du cabanon, pendant ce temps, Aaron qui était resté dehors regarda aux alentours, il remarqua même la présence d’un genre de serre en pleine air délimité par des filets qui semblait malheureusement être laissé en piteuse état. Fronçant alors les sourcils il décida de s’y approcher laissant ce vieil homme insulter ce qu’il bougeait dans sa « réserve ».

    Durant quelques minutes encore, Aaron resta debout devant cette petite parcelle de terre qui était à présent laissé à l’abandon quand soudain, il entendit une voix derrière lui.


    « J’aime bien venir ici pour réfléchir c’est un endroit paisible. »

    Aaron se tourna vers l’ancien chef d’armée d’après ses soupçons avant de se mettre à lui sourire. Il hocha alors la tête avant de détourner le regard vers la parcelle de terre. Enfin, il lui répondit.

    "Oui, c'est un endroit tranquille par ici."
    « Je ne m’occupe plus de ce terrain depuis deux ans. »
    « Et pourquoi? »
    « Est-ce que je te demande ce qui t’a poussé à frapper le jeune homme au lycée à New York? »
    « Je vois que vous n’avez pas la parole facile. »
    « Je ne te fais tout simplement pas confiance, alors ne compte pas sur moi pour te parler de ma vie. »
    « Je cherchais juste à savoir ce qui vous avez poussé à ne plus entretenir ce terrain. »


    Sur les mots d’Aaron, Phill baissa alors les yeux vers le sol, sifflant son chien, celui-ci ne tarda pas à arriver. Un silence s’installa alors entre eux avant qu’Aaron ne reprenne une nouvelle fois la parole.

    « Dites, puisque vous ne me faites pas confiance et que je ne pense pas avoir d’amis en ville, je pourrais m’occuper de ce terrain? »
    « Toi qui dégrades tout tu veux t’occuper de ce terrain? »
    « Pourquoi pas? Je suis sûr que je peux en faire quelque chose. »
    « Je ne vois pas pourquoi je te dirais non et puis au moins tu pourras faire autre chose que brûler des voitures. »


    Un sourire s’échappa des livres d’Aaron, à vrai dire, il n’avait jamais volé de voitures ni même brûlée l’une d’entre elles. Aaron était juste un jeune homme qui n’était pas comme les autres, qui avait vécu un drame dans sa vie et qui depuis son enfance n’avait jamais eu l’amour de ses parents.
    Enfin, après quelque minutes passés à regarder la parcelle de terre ainsi que la ville, les deux hommes décidèrent de rentrer comme-ci de rien n’était. Une amitié débuterait-elle? Affaire à suivre.


After Hell. Another Heaven.


Découvrez Daughtry!

    Ca y est, depuis maintenant 48heures Aaron était arrivé dans sa nouvelle ville, celle dans laquelle durant un an il allait vivre. Les premiers contacts ne furent pas des meilleures, en effet, le jeune homme ne fut pas du tout emballé par l’esprit trop chaleureux de cette ville, pour lui, le Bronx était son élément, les mauvaises fréquentations étaient ses amis et non des jeunes gens qui se prenaient pour le nombril du monde et qui pensaient que tout étaient beaux et merveilleux. En clair, cette ville il ne l’aimait pas du tout, il la détestait et il en avait horreur!
    A plusieurs reprises durant ces quelques 48heures, le jeune homme aurait voulu quitter la ville, retourner chez lui et revoir les gens qui se faisaient passer pour ses amis, ceux qui lui avait fait avoir un casier judiciaire après avoir volé dans un magasin. Et oui, au cas où vous l’ignorerez, le jeune homme avait déjà un casier pour vol dans un grand magasin, certes ce n’était pas dramatique mais, tout le monde sait qu’une fois qu’on est fiché par la police il est presque impossible d’avoir le métier que l’on rêve d’avoir, en parlant de métier, Aaron ignorait encore ce qu’il voulait faire plus tard, vivant au jour le jour et de manière solitaire, les métiers à responsabilités n’étaient pas fait pour lui et personnes ne voulaient donner sa chance à un jeune homme turbulent comme lui.

    Bref, deux jours venaient de passer, demain, Aaron irait pour la première fois au lycée de la ville. Dés le début de la journée il aurait parler avec le proviseur avant de finir par aller à la rencontre de sa classe. Les autres, il n’avait vraiment pas envie de les voir! En deux jours, Aaron était déjà sortit en ville durant la nuit et l’impression de cette ville ne s’embellissait pas, certes cette ville était belle, merveilleuse et tranquille, mais justement, ce calme et cette tranquillité étaient deux choses qu’il ne supportait pas, comment une personne comme lui pouvait se retrouver là? L’année serait probablement très dure pour lui!

    Tranquillement allongé dans son lit, il devait être 23h59, Aaron ne dormait pas, il repensait à son arrivée en ville ainsi que le regard que les autres avaient porté sur lui. Tout d’abord, bien que ça ne le dérange pas du tout, personne n’était venu lui parler et tout le monde le regardait avec des yeux étranges comme-ci il était le cheveux vulgairement tombé dans la soupe que grand-mère a fait. De quoi lui faire détester encore un peu plus cette ville. D’après ce qu’il avait vu durant la nuit qu’il avait passé dehors, cette ville avait subit un traumatisme, chose qui ne l’intéressait pas du tout, après tout, tout le monde à des problèmes mais, d’après ce qu’il en avait entendu un soir alors qu’il traînait dans un bar prêt de la gare, une fusillade avait eu lieu et plusieurs personnes avaient trouvé la mort. Tiens, la mort! Lui aussi en avait connu une, celle de son petit frère et la raison qui avait poussé ses parents à le « donner » à un psychologue qui lui donnait des calmants que jamais il ne prenait bien évidemment.
    Enfin, cette ville semblait finalement ne pas être aussi rose qu’on ne le pense et que le dit la description du magasine qu’il avait prit le temps de lire dans le train qui l’emmenait ici.

    00h01, l’heure était enfin venu pour notre jeune homme de s’endormir dans un tout nouveau lit bien trop petit pour lui. Fermant lentement et difficilement les yeux, il ne faisait que de penser à son arrivée ici, à cette ville et à ses habitants ainsi que son arrivée au lycée dans moins de 9heures. Une dure journée l’attendait dans cette nouvelle ville… une nouvelle page de son histoire était entrain de s’écrire, il en était maître et il la contrôlait… que se passera-t-il pour lui?


Vous

    Sexe: Féminin Wink
    Age: 17 petites années, bientôt 18 vivement ce jour!
    Série favorite: OTH, Newport Beach <3, Desperate Housewives, Dr House, Scrubs, Earl, Sex and the City <3 et tellement d'autres encore!
    Série détestée: Les feux de l'amour, Gilmore Girl, NCIS et quelques autres encore.
    Genre musical favori: Autant, Rock qu'Electro!
    Quelle note pour le design? Plus commentaires éventuels... 17/20, les couleurs sont superbes, en fait, le design est génial je dirais même 19/20!
    Quelle note attribueriez-vous à votre niveau de RP ? Heu, bah... c'est à vous de voir, c'est dur de se noter nous même, vous devez le connaître mon niveau puisque j'étais sur le précédent New Heaven en tant qu'Aaron Grant, et oui, encore moi!
    Votre disponibilité: Par semaine. Normalement 7 jours sur 7 sauf si j'ai des petits soucis.
    Comment avez-vous connu le forum ? J'étais sur l'autre New Heaven et Sidney m'a prévenu merci à toi d'ailleurs <3
    Citez votre Règle favorite: OK, Sidney
    Citez votre Règle détestée: OK, Sidney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidney R. Ainsworth
I am the queen admin, but you love me?

avatar

Féminin Nombre de messages : 417
Age : 50
Localisation : La Mairie
Emploi/loisirs : Maire de New Heaven
Date d'inscription : 03/08/2008

NEW HEAVEN'S BOOK
Relations:
J'aime New Heaven:
98/100  (98/100)

MessageSujet: Re: Aaron Grant   Ven 15 Aoû - 20:05

    Et bien Vaalliiiiddéééé,
    et avec grand plaisir, c'est toujours plaisant de te lire ...

    Bon jeu sur ce nouveau forum.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guillaumecanet-web.be.cx/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aaron Grant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aaron Grant
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [C2i2e] L'art contemporain en cours d'espagnol en intégrant les TICE
» Nouvel Ordre Mondial - l`interview de Aaron Russo -a propos de Rockefeller
» Marie soeur de Aaron, fille de Amram / Marie mère de Jésus / Le Coran
» Michael Grant
» Le bâton de Moïse et d'Aaron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After Hell - Another Heaven :: • Le Point "Informations" • :: Déménagements :: Résidents-
Sauter vers: