AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ... [PV | Je trouve pas de titreuuuuh --']

Aller en bas 
AuteurMessage
Shelby C. Donohue
Forget the past. Try to hide scars. Search some hope.

avatar

Nombre de messages : 186
Age : 30
Date d'inscription : 03/08/2008

NEW HEAVEN'S BOOK
Relations:
J'aime New Heaven:
45/100  (45/100)

MessageSujet: ... [PV | Je trouve pas de titreuuuuh --']   Lun 18 Aoû - 23:43

    [Voilà le déchet ! Si tu trouves un titre je te laisse éditer mon message xD]


    Debout au beau milieu de ce qui était quelques mois plus tôt la chambre de Tobias, Shelby fixait le mur d’un regard perdu, les poings fermement posés sur ses hanches. Face à elle deux carrés de couleurs ornaient la cloison blanche. Celui de gauche était de couleur sable, plutôt clair mais qui rappelait la chaleur des longues plages de la côte Est. Celui de droite tendait vers la couleur ocre, plus sombre… A la vue du second le cœur de la jeune femme se serra. Cette couleur lui rappelait bien des souvenirs, et pas de ceux que l’on aime à se remémorer… Cette couleur… Celle des nappes qui ornaient les tables rondes de la salle de bal… Comment avait-elle pu acheter ce pot de peinture sans même y prêter attention. Il était hors de question de peindre cette chambre de cette couleur. Plongeant le rouleau dans le bac empli de cette chaude couleur crépi elle s’empressa de recouvrir l’immonde tâche rougeâtre et entrepris de peindre le mur entier.

    Depuis peu la jeune femme avait beaucoup plus de temps pour s’adonner à de telles activités. Une raison en particulier ? Sa demande de congé sans solde qu’elle avait déposée il y a quelques semaines et que son chef avait immédiatement acceptée. Il faut dire que tous ses collègues étaient d’accord sur un point. Depuis ce tragique accident, Shelby n’était plus la même. Outre le fait qu’elle manque de craquer dès qu’elle passait devant la chambre où son meilleur ami avait rendu son dernier souffle elle ne parvenait plus à s’impliquer auprès de ses patients. Elle qui était apprécié pour sa chaleur et sa compassion, elle était devenue froide et distante. Elle-même s’en était rendue compte, c’est pour cette raison qu’elle avait décidé de prendre ses distances avec l’hôpital pour un temps. Et puis la jeune femme avait réalisé que désormais son travail ne passait plus en premier, qu’il ne passerait plus jamais en premier. Elle avait Joshua. Il était toute sa vie. Elle en avait pris conscience très rapidement. Même si la grossesse n’avait pas été prévue, Shelby avait rapidement ressentit ce que l’on appelait familièrement « l’instinct maternel ». Peut-être était-ce aussi tous ces événements qui l’avaient poussée à se rattacher autant à son fils, toujours est-il qu’il était devenu la prunelle de ses yeux. Ultra protectrice elle le couvait outre mesure ce qui faisait bien rire ses amis. Mais ces derniers se passaient de commentaires désobligeants, ils savaient ce que la jeune femme avait traversé et ce qu’elle devait encore supporter. Le fantôme de son meilleur ami décédé et sa nouvelle relation avec Lawrence, à milles lieux de celle qu’elle aurait imaginé avant ce drame…

    Joshua. Lawrence. Non d’une carotte bouillie ! Elle avait totalement oublié le rendez-vous. Elle qui d’habitude ne cessait de harceler le jeune père dès qu’il avait une minute de retard se voyait maintenant entrain de courir dans l’appartement pour attraper une tenue plus descente que la vieille salopette en jean qu’elle avait revêtue pour ses travaux de peinture. Enfilant rapidement une petite robe d’été, elle détacha d’un geste vif ses cheveux et fila vers la porte d’entrée sans même penser à se regarder dans le miroir. Ce fut moins de cinq minutes plus tard que la jeune femme déboula dans au ‘A Little Piece of Heaven’, le café dans lequel Lawrence et elle avaient l’habitude de se retrouver pour discuter un peu et surtout s’organiser pour la garde du petit. Au fil des semaines les deux jeunes parents avaient réussi à renouer quelques liens, assez pour que Shelby accepte de confier Joshua à Lawrence lors des week end. Leur relation demeurait pourtant des plus platoniques et tous deux restaient encore maladroits… Il allait leur falloir du temps, Shelby le savait. Elle n’était même pas sûre de bien savoir où tout cela allait les mener mais elle avait décidé d’arrêter de se poser des questions, de simplement voir comment les choses allaient évoluer et aviser en fonction. Non vous ne rêvez pas, la jeune femme qui quelques mois plus tôt planifiait le moindre détail de sa vie avait bien changé…


    Un café crème pour moi s’il vous plait ! Le serveur lui jeta un regard étonné, que la jeune femme ne compris pas. Si elle s’était vue dans un miroir elle aurait tout de suite percuté. Un long trait rouge lui barrait la joue. Un coup de pinceau malencontreux qu’elle n’avait pas pensé à effacer…

    Passant devant le comptoir elle aperçu plus loin un jeune homme brun entrain de bercer un enfant. S’arrêtant un instant elle les observa sans se faire remarquer. Une expression de plénitude passa sur son visage alors qu’un sourire étirait peu à peu ses lèvres. Il était étonnant de constater le plaisir qu’elle prenait à voir Lawrence et son fils ensemble. C’était une telle bouffée d’oxygène. Bizarrement elle se sentait fière de Lawrence, du chemin qu’il avait parcouru, des efforts qu’il fournissait chaque jour. Oui, elle l’admirait…
    Salut vous deux ! Lança-t-elle en s’asseyant face aux deux hommes de sa vie un sourire apaisé toujours collé à ses lèvres.

_________________


    Take my hand tonight, let's not think about tomorrow.
    Take my hand tonight, we could find some place to go.
    Cause our hearts are locked forever, and our love will never die.
    Take my hand tonight, one last time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://always-heavenly.forumactif.org
Lawrence G. Ainsworth
{Candidat à l'élection du rang le plus débile.
avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 04/08/2008

NEW HEAVEN'S BOOK
Relations:
J'aime New Heaven:
32/100  (32/100)

MessageSujet: Re: ... [PV | Je trouve pas de titreuuuuh --']   Jeu 21 Aoû - 23:43

Aujourd'hui et comme deux fois sur trois, Lawrence allait être en retard au rendez-vous qu'il avait planifié avec Shelby pour lui confier Josh, qu'elle récupérait à la fin de chaque week-end sauf exception. Chaque dimanche, en fin d'après-midi, ils se retrouvaient au ''Little piece of heaven'', un petit café-bibliothèque d'un calme surprenant, c'est d'ailleurs lors de ces entrevues régulières qu'ils avaient réussit à renouer, leur relation était d'ailleurs aujourd'hui bien différente de tout ce qu'ils avaient pu connaître jusqu'à présent, ils n'étaient plus amant, plus en couple, ni même vraiment amis. Ils étaient liés d'une manière particulière, par quelque chose d'indescriptible. Après tout, faire un enfant, ça rapproche, peut-être pas autant que Lawrence l'aurait imaginé ne serait-ce que quelques mois en arrière, mais grâce à leur fils ils restaient en contact. D'ailleurs en ce moment précis, le fils en question avait décidé qu'être en retard au rendez-vous convenu avec sa mère n'était pas bien grave puisqu'il avait salit sa couche exactement au moment ou son père le soulevait pour le mettre dans sa poche kangourou, répandant par la même occasion une odeur charmante dans tout l'étage. Lawrence, comme toujours, resta bouche-bée un instant, impressionné par la capacité d'un si petit être à produire une telle odeur. Posant l'enfant, il dût retirer le sac à dos qu'il portait, la poche kangourou, déshabiller Joshua, lui enlever sa couche, le nettoyer et prendre une nouvelle couche. Suite de geste exécuté en un clin d'oeil par n'importe quel parent, mais qui devenait douloureusement long lorsque le parent en question se déplace à l'aide de béquille, peine à tenir la position debout sans elles, joui d'une maladresse impressionnante et en plus, s'arrête toutes les deux minutes pour s'extasier devant son enfant en lui faisant des papouilles sur le ventre pour le faire rire. C'est d'ailleurs ce jour précis que Lawrence prit la ferme décision de ne jamais se pencher vers Josh sans avoir prit la précaution de lui mettre une couche au préalable. Le pire dans tout ça, c'est que le bambin explosa de rire devant la mine mi-surpris mi-dégouté de son père.

Une douche et une course en taxi plus tard, père et fils s'installaient à une table du café un peu en retrait des autres clients. Lawrence commanda un café « Avec un maximum de lait et de sucre » et colla un biberon dans la bouche de Joshua qu'il tenait dans le creux de son bras avant de jeter un coup d'oeil à sa montre et à son portable par la même occasion, il avait presque une demi-heure de retard et Shelby ne l'avait toujours pas appelé pour savoir ce qu'il pouvait bien faire à traîner autant. Étrange. Il n'y porta pourtant pas plus d'attention que ça et décida de profiter des derniers moment avec son fils avant le week-end prochain. Le petit était à moitié dans les vapes et ne tétait presque plus son biberon, comme les chats il avait un oeil fermé et l'autre seulement à moitié. Il était adorable, mais Law le secoua quand même un peu, après le coup que le bambin lui avait fait un peu plus tôt, il ne craignant plus rien, même pas la crise de pleurs qu'il risquait de provoquer en réveillant un gamin sur le point de faire sa sieste post-biberon. Joshua sursauta et examina son père avant de grimacer comme s'il allait se mettre à hurler, puis se ravisa et se mit à gazouiller en tirant sur un bouton de la chemise de son père. « Ta mère est en retard mon grand, on dirait bien qu'il ne reste que moi et toi, hein que tu veux rester avec papa ? » Il se mit à chatouiller le ventre du gamin qui riait aux éclats, autour d'eux, quelques personnes avaient tournés la tête et leurs jetaient des regards attendris. « Hein que tu t'éclates avec papa ? Hein mon grand ? Maman est chiante à côté de papa hein ? »

Quand on parle du loup. Shelby fit enfin son entrée dans le café et lança quelques mots, que Lawrence ne comprit pas, au serveur avant de prendre une chaise. « Regarde qui est arrivé Joshua, c'est mam... » La voix du jeune homme s'éteignit soudainement et il fixa son ex-compagne, les yeux grand ouvert, les sourcils relevé et le coin de la lèvre tremblante. « Bonjour, Shelb... » Et il éclata de rire, Joshua, toujours pas remit des chatouilles, fit écho à son père. Trouvant le rire de son fils tordant, Lawrence partit dans un immense fou-rire dont il sortit en larmes. « Excuse moi, c'est l'envie de voir que j'avais refoulé... Fallait bien que ça sorte... Désolé que ça soit de cette façon » Il ne parlait plus, mais hoquetait quelques syllabes qui formaient - presque miraculeusement - des mots. « Tiens, je crois que sa mère lui a manqué » Dit-il en lui tendant Joshua, puis il ajouta, enfin calme : « Je sais que ces petits rendez-vous ne sont pas censé être spécialement romantique, mais tu pourrais quand même faire l'effort de te regarder dans une glace avant de sortir, vraiment, surtout quand tu décide de repeindre tes murs en rouge ! D'ailleurs c'est quoi cette couleur franchement ? Le rouge c'est pas génial pis toute une pièce ça risque de faire beaucoup ! Trop de rouge tue le rouge j'te dis. Au fait, y'a un miroir au mur juste derrière toi, tu devrais y jeter un coup d'oeil... » Et il repartit encore un fois dans un long fou-rire, mais un peu plus solitaire cette fois puisque Joshua semblait plus intéressé par le sein droit de sa mère caché sous sa robe, qu'il cherchait désespérément à déloger. Un vrai Ainsworth celui-là.

_________________

LES BEBES C'EST UNE
HORREUR CA POSE UNE
PECHE, CA BRAILLE EN
REPOSANT UNE PECHE
PIS CA POSE UNE PECHE EN
REBRAILLANT...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shelby C. Donohue
Forget the past. Try to hide scars. Search some hope.

avatar

Nombre de messages : 186
Age : 30
Date d'inscription : 03/08/2008

NEW HEAVEN'S BOOK
Relations:
J'aime New Heaven:
45/100  (45/100)

MessageSujet: Re: ... [PV | Je trouve pas de titreuuuuh --']   Ven 5 Sep - 19:12

    Réceptionnant Joshua dans ses bras la jeune femme pris place en face de Lawrence sans prononcer un seul commentaire sur le fou rire de celui-ci. Elle n'était plus surprise des réactions de son ancien amant. Au fil des semaines qui avaient suivi leur "retrouvailles" elle avait appris à faire avec ses rires incontrôlés, ces sautes d'humeurs... Lawrence lui faisait quelque peu penser à une femme enceinte, et ses poussées d'hormones. Mais elle ne le lui avait pas, de peur de le vexer peut-être. Il fallait dire que même s'ils se voyaient régulièrement depuis quelque temps leur relation n'était pas tout à fait ce qu'elle avait été et elle ne lui disait pas autant de choses qu'elle le faisait par le passé. Il leur faudrait du temps, sans doute plus qu’ils ne l’imaginaient eux-mêmes, peut-être même qu’ils ne parviendraient jamais à retrouver une relation semblable à celle qui les unissaient avant le drame… Mais ce qui comptait pour Shelby en ce moment c’était que leur fils puisse voir son père et sa mère aussi souvent que possible. Elle ne pouvait pas dire que ça avait été des plus facile au départ. Elle qui passait ses jours et ses nuits avec Jos havait eu le cœur brisé le premier week end où elle avait du le « laisser » à Lawrence. Elle avait tourné en rond pendant deux jours dans son appart ne réussissant à penser à rien d’autre que son fils. La boule au ventre elle ne cessait d’imaginer les pires scénarios dans sa tête et c’est avec un immense soulagement qu’elle avait accueillit l’appel de Law’ lui annonçant qu’ils pouvaient se rejoindre au Little Piece Of Heaven. Depuis c’était devenu un petit rituel. Et la jeune femme s’était enfin détendue, elle appréciait désormais ces petits moments de répit durant lesquels elle s’adonnait à diverses activités, comme aujourd’hui la peinture. Fixant Lawrence d’un regard éberlué elle se tourna vivement vers le miroir derrière elle et se mis elle aussi à rire. Attrapant une serviette en papier qu’elle humidifia, elle effaça la trace rouge avant de se retourner vers son compagnon de tale toujours secouée par un éclat de rire.

    C’est vrai j’aurais pu faire attention… Mais j’étais tellement en retard… Jack devait venir me prêter main forte mais il a eu un empêchement… Elle essuya une larme qui avait coulé le long de sa joue et se calma enfin. Puis, se doutant que Lawrence aurait sûrement besoin d’explication pour comprendre la situation elle lui sourit. J’ai décidé de prendre un congé sans solde. Du coup j’ai libéré Tobias et Kara de leurs « obligations » envers moi. Je me retrouve désormais seule à l’appartement. Je repeins actuellement l’ancienne chambre d’amis qu’occupait Tob’ pour en faire une chambre d’enfant. Mais je te rassure j’ai finalement opté pour la couleur sable, le rouge ne me convenait pas ! Bref, je pensais demander à ton père e me filer un coup de main mais je n’ai pas oser le déranger. Pour la peine Jack a proposé son aide. Mais m’a fait faux-bond. Je me retrouve donc avec une nouvelle table à langer que je suis incapable de monter. Tu sais que je n’ai pas été doté d’un sens pratique très développé à la naissance… Elle laissa échapper un petit rire. Tous ceux qui connaissaient Shelby savaient qu’en dehors de l’hôpital elle avait deux mains gauches. Sa maladresse n’en était qu’un exemple parmi d’autres…

    Sentant Joshua s’agiter dans ses bras elle compris qu’il devait être affamé. Il faut dire que le petit garçon avait pris de son père en ce qui concernait les repas. Un vrai glouton ! Heureusement son apétit n’était pas la seule chose que son père lui avait léguée et il avait également hérité de son métabolisme lui permettant d’engloutir plusieurs biberons en gardant la ligne. Ce qui en faisait sourire plus d’un, à commencer par Lance qui riait avec facilité de cette capacité qu’avait son petit-fils à absorber deux fois son poids en une journée ! Alors qu’avez-vous fait de beau ce week end ? J’espère que vous n’avez pas passé deux jours à boire des bières devant le football … Un sourire espiègle sur les lèvres la jeune femme fixa le beau brun assis en face d’elle. Il avait bonne mine. Il avait repris du poids depuis quelques temps et paraissait en meilleure forme. Elle savait aussi que son état physique s’améliorait. Il avait quitté le fauteuil pour les béquille ce qui était un grand pas pour lui, elle le savait mieux que quiconque pour travailler avec des victimes d’accidents divers depuis des années. Soudain elle eu l’impression de faire tâche à ses côtés. Il avait surmonté de telles épreuves depuis ce jour… Et malgré cela il semblait plus serein qu’elle ne l’avait jamais été. Avec ses cheveux en bataille, ses cernes sous les yeux, et sa tenue qui n’était pas des plus soignées, la jeune femme se sentit honteuse et le rouge lui monta aux joues sans qu’elle s’en rende compte. Sentant son fils poser ses minuscules mains sur sa poitrine elle leva un regard embarrassé vers Lawrence. Ca te dérange si je… Elle baissa le regard vers son décolleté. Les premières semaines qui avaient suivi la naissance de Josh, Shelby avait été dans l’incapacité de le nourrir au sein. Blocage psychologique lui avait-on répondu. Mais depuis quelques semaines elle y parvenait enfin. C’était un tel soulagement et un tel bonheur à la fois, c’était ce qui lui manquait pour se sentir tout à fait mère. Tu sais je comprendrai que tu ne veuilles pas… Je veux pas t’embarrasser… Et puis on est en public… Je dois bien avoir un biberon au fond de mon sac…

_________________


    Take my hand tonight, let's not think about tomorrow.
    Take my hand tonight, we could find some place to go.
    Cause our hearts are locked forever, and our love will never die.
    Take my hand tonight, one last time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://always-heavenly.forumactif.org
Lawrence G. Ainsworth
{Candidat à l'élection du rang le plus débile.
avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 04/08/2008

NEW HEAVEN'S BOOK
Relations:
J'aime New Heaven:
32/100  (32/100)

MessageSujet: Re: ... [PV | Je trouve pas de titreuuuuh --']   Ven 10 Oct - 20:34

Lawrence et Shelby n'entretenaient plus les mêmes relation depuis la fusillade, certes, mais la simple évocation de Jack suffisait à agacer le jeune père qui supportait mal l'intrusion d'un autre homme dans la vie de son ancienne compagne et de son fils par la même occasion. Jack était objectivement un bel homme en bonne santé, fort et serviable alors que Lawrence était celui qui avait abandonné sa famille pour se murer dans le silence pendant des mois. Comment lutter ? Il ne demandait qu'un peu de temps, assez pour savoir à quoi s'en tenir avec Shelby sans qu'un autre ne vienne fausser la donne, assez pour que Joshua s'attache à lui. La douleur dans son dos se réveilla et sans attendre il sortit un petit flacon orangé d'une de ses poches et goba un cachet. Les docteurs l'avaient pourtant prévenu, il ne devait pas prendre ces médicaments comme si c'était des bonbons, souvent la douleur qu'il ressentait n'était que la réponse de son corps face à une douleur psychologique qu'il n'arrivait pas à gérer correctement. Foutaises. Le cachet passa difficilement. Lorsqu'il posa à nouveau les yeux sur Shelby, toute trace d'énervement avait disparue, la jalousie était toujours là, mais il la cachait soigneusement.

« Tu sais, je pense que mon père sera ravi de t'aider à peindre et pendant ce temps-là je pourrais vous regarder travailler en sirotant une petite bière. J'ai toujours adoré regarder les autres travailler. Par contre, j'pourrais passer te donner un coup de main pour la table à langer si tu veux, je ne pense pas avoir besoin de mes jambes pour ça alors ça devrait aller, mais si tu préfères que ça soit Lance qui s'y colle je pourrais lui demander en même temps que pour la peinture. Il s'est occupé seul de ses enfants, à mon avis les tables à langer n'ont plus de secret pour lui. » Il avait débité ces mots à la manière d'une mitrailleuse. Objectif n°1 : Ne pas laisser à Jack le moindre interstice ou se faufiler. « Liberty pourra aussi donner un coup de main, elle n'a jamais été douée en travaux manuels, mais ça pourrait être marrant. » En faisait-il trop ? Il adressa un petit sourire satisfait à Shelby dans l'espoir qu'elle le trouverait extrêmement serviable et non maladivement jaloux. « Et puis comme ça je pourrais te montrer le casque à bière que j'ai acheté pour le petit ! » Une femme assise à une table près de lui et qui fixait Joshua un sourire niai scotché sur le visage se tourna brusquement vers lui, l'air profondément outrée, Lawrence lui lança son plus beau sourire avant de se désintéresser d'elle. « Je n'ai jamais donné de bière à Josh' pas de panique, mais tu te souviens de mon casque à bières ? » Évidemment qu'elle devait s'en souvenir, il en était particulièrement fier et le portait souvent devant la télévision, parfois même dans son bain et il était arrivé une fois qu'il le garde alors qu'il s'apprêtait à regarder un film au lit, Shelby ne pouvait pas avoir oublié puisqu'elle avait poussé une gueulante en le menaçant de l'envoyer dormir sur le canapé. « Et ben j'ai trouvé le même dans un petit bazar, un minuscule casque à bière, tout petit, tout mignon. Hier soir j'ai mis le mien, j'ai mis le sien à Josh' - en remplissant les minuscules cannettes fournies avec de lait bien sûr - et on a regardé le match. Par contre, je contre je crois qu'il n'aime pas le foot parce qu'au bout de dix minutes il a prit son casque pour le jeter contre la télé. Tiens regarde, j'ai pris une photo ! »

Il se pencha un peu vers Shelby pour lui montrer une photo prise avec son portable. Sur l'écran on pouvait voir l'enfant assit contre son père, Lawrence arborait un grand sourire en tenait le petit tuyau en plastique du casque entre ses dents alors que Joshua semblait intrigué le sien qu'il tenait à deux mains devant ses yeux. Lawrence rit de bon coeur comme s'il se remémorait la soirée et passa une main sur le visage de son petit qui le repoussa vigoureusement et tirait maintenant comme un damné sur le décolleté de sa mère en s'agitant comme s'il s'apprêtait à piquer une crise monstrueuse. Shelby semblait vouloir lui donner le sein - ce qui étonna Lawrence, persuadé qu'elle ne le faisait pas - malgré tout elle lui demanda la permission - ce qui l'étonna encore plus. Il ne s'attendait pas à une telle question et resta sans réaction quelques secondes, clairement gêné, il se foutait royalement de ce que pouvait penser les clients du café, à vrai dire il ne savait même pas d'où venait cette gêne, ce n'était pas comme si elle venait tout juste de lui proposer un strip-tease intégrale. « Heu... Non j'veux dire, si t'en as envie fais le, j'me fiche qu'on soit en public, ils n'ont rien à dire, c'est tout à faire naturel et ça n'a rien d'obscène. » Il fut soudainement prit d'un petit rire nerveux venu de nulle-part et ajouta en pointant la poitrine de Shelby du menton : « Et puis c'est pas comme si je les connaissais pas hein ! » Ça devait être drôle, dans sa tête ça l'était, mais maintenant il se rendait compte qu'il aurait pu s'abstenir de ce petit commentaire et rougit jusqu'au oreilles. Il aurait aimé disparaître, se faire hara-kiri avec la petite cuillère qui lui servait à touiller son café ou retenir son souffle jusqu'à tomber raide mort. A la place il ignora la chaleur qui irradiait ses joue et porta sa tasse à ses lèvres, le café brûlant lui arracha un petit cri ridiculement aigu qu'il choisit d'ignorer aussi. Il posa maladroitement un coude sur la table et reprit d'un ton badin qui sonnait faux : « Alors, qu'est-ce que tu fais maintenant que tu travailles plus hein ? A part la peinture je veux dire ? »

_________________

LES BEBES C'EST UNE
HORREUR CA POSE UNE
PECHE, CA BRAILLE EN
REPOSANT UNE PECHE
PIS CA POSE UNE PECHE EN
REBRAILLANT...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ... [PV | Je trouve pas de titreuuuuh --']   

Revenir en haut Aller en bas
 
... [PV | Je trouve pas de titreuuuuh --']
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le rovers de la Nasa trouve des preuves de l'eau souterraine sur Mars (article en anglais)
» La vitamine C : à quoi sert-elle, et où la trouve-t-on ?
» L'amour trouve toujours une solution
» Je comprends pas comment on trouve K (zone de rejet)
» ils ont trouve l'origine du virus de la grippe porcine..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After Hell - Another Heaven :: • New Heaven's Streets • :: Suffragettes Road :: Le 'A Little Piece Of Heaven'-
Sauter vers: