AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 __ Sidney Eberhardt-Ainsworth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sidney R. Ainsworth
I am the queen admin, but you love me?

avatar

Féminin Nombre de messages : 417
Age : 49
Localisation : La Mairie
Emploi/loisirs : Maire de New Heaven
Date d'inscription : 03/08/2008

NEW HEAVEN'S BOOK
Relations:
J'aime New Heaven:
98/100  (98/100)

MessageSujet: __ Sidney Eberhardt-Ainsworth   Mar 2 Sep - 18:42


La boite aux lettres de Madame Eberhardt-Ainsworth.

Barons' Fields
Ainsworths' Mansion
New Heaven



    N'hesitez pas à me laisser un petit courrier, ma boîte aux lettres est bien destinée à recevoir vos lettres. Pour tout ce qui concerne la ville et mon métier de maire de New Heaven, ou bien plus personnellement. Je veillerais à vous répondre avec attention...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guillaumecanet-web.be.cx/
Lawrence G. Ainsworth
{Candidat à l'élection du rang le plus débile.
avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 04/08/2008

NEW HEAVEN'S BOOK
Relations:
J'aime New Heaven:
32/100  (32/100)

MessageSujet: Re: __ Sidney Eberhardt-Ainsworth   Dim 14 Sep - 16:32

Ton courier que voilà :

Citation :
Cher Lawrence,

La première chose que j'ai l'habitude de lire en ouvrant une lettre est la fin et la signature du destinataire, je dois dire que la suprise a été grande quand j'ai vu ton nom sur la lettre qui m'était destinée. Je me suis empressée de te lire et je dois dire que je me suis demandé pourquoi tu n'étais pas venu me voir directement pour me demander ça. Cependant j'ai bien vite compris et tu avais sans doute tes raisons, la situation à la maison n'est pas la meilleure et peut être ne suis-je pas à la hauteur de vos attentes ? Ne suis-je peut être pas assez présente pour que tu ai pu m'en parler ? Ou bien peut être voulait tu faire ta demande à demi dans les règles de l'art, comme tout le monde en envoyant une lettre ...

Sache en tout cas que j'ai très bien pris cette initiative de ta part et elle montre encore une fois ton courage que j'admire. Je ferrais tout ce qui est en mon pouvoir pour pouvoir t'aider d'une façon ou d'une autre, donc si c'est en te privilegiant pour un poste libre à la mairie je le ferrais volontier. Rencontrer Lance a été pour moi une aubaine et aujourd'hui c'est une famille entière que j'aime, pour cela je tiens énormement à chacun d'entre vous. Et cela n'a rien à voir avec ma peur de tes représailles, bien qu'évidement je ne voudrait pas que ma vie devienne un pire enfer, ou faire très mauvaise impression auprès de mes collaborateurs avec un sourcil en moins.

Bref, une femme enceinte prend son congès maternité à la fin du mois et nous n'avons pas encore recherché quiconque pour la remplacée. Une place sera donc libre et à promouvoir au secrétariat à la Mairie, évidement cette personne devrait revenir mais on sait tous (ou presque, à part moi justement) qu'une femme partant pour donner naissance ne revient au travail qu'après de longs mois à s'être occupés de son enfant. C'est donc un travail de remplacement, pour une durée pour le moment inderminée, mais je suppose que tu ne voudrais pas faire ça tout le temps non plus donc ça semble te correspondre. Si tu veux y rester plus longtemps nous pourrons nous arranger à ce moment là, mais je pense que tu as le talent pour reprendre ton ancien métier mais ça c'est toi seul qui saura quand ce sera le bon moment ... J'ai donc pensé à toi pour ce job, je me débrouille pour te le reserver un moment, tient moi au courant s'il t'interesse ou non.


Je t'embrasse,
Sid'

Ma réponse :

Citation :
Chère Sidney,


Je dois avouer que c'est assez étrange de trouver dans sa boîte aux lettres, une lettre venant d'une personne habitant sous le même toit que moi et étant actuellement en train de prendre une douche au premier. Mais crois moi, si je t'écris au lieu de simplement venir te parler ce n'est pas parce que tu n'es pas assez présente, ou pour te faire comprendre un quelconque ressentiment que j'aurais contre toi. Je n'ai pas assez d'imagination pour ça, et sois assuré que si un jour l'envie me viens de te dire merde, je le ferais sans prendre de gants et surtout sans me casser la nenette (qu'est-ce qu'une nenette d'ailleurs ?) à pondre une jolie lettre.

Tu parles de courage, mais c'est justement ce qui me manque pour venir te parler directement. Récemment, ma fierté a été trop souvent piétinée (je n'ai que moyennement apprécié le fait qu'une infirmière me fasse ma toilette pendant des semaines parce que je ne pouvais pas bouger) et maintenant que j'en ai récupéré une partie, en tout cas je m'acharne à la récupérer. J'ai du mal à la mettre de côté quelques instants pour venir demander de l'aide. Pour tout te dire, tu es la seule personne à qui j'en ai demandé, j'ai été un poids pour papa et Liberty pendant les semaines qui ont suivie ma sortie de l'hôpital et j'aimerais - à présent - ne plus peser sur leurs épaules qui m'ont trop longtemps soutenues. Quant à Shelby, tu connais notre situation, il serait malvenu qu'en plus je vienne lui demander de me donner un coup de main. Ne te méprends pas, j'ai conscience de mal m'exprimer, mais si je me suis tourné vers toi ce n'est pas par dépit, en dernier recours. Si je me tourne aujourd'hui vers toi, c'est justement parce que je t'estime et parce que je crois sincèrement que tu mettras du coeur à me donner un coup de main.

Sidney, ne pense pas que nous te mettons volontairement à part, comprends que nous avons vécu seulement entre nous pendant de longues années, nous nous sommes serrés les coudes lors des coups durs. C'est vrai que nous avons beaucoup partagé avant que tu fasses ton apparition, mais maintenant que tu es là, je peux t'assurer que tu fais partie intégrante du clan Ainsworth. Je sais que la fusillade t'a secouée et il y a quelque chose que je veux te dire depuis lors sans jamais trouver le moment adéquate ou même le courage. Mais Sid', tu n'es pas responsable de cette tragédie, ni de mon état et encore moins de la mort de London. J'espère te prouver ma sincérité en m'adressant à toi comme à une personne de confiance pour m'aider à trouver un emploi et tout au long de notre "collaboration" à la mairie, parce que bien sûr, j'accepte l'emploi que tu me proposes avec plaisir.



Bisous mouillés (sur la joue bien sûr)
Ton beau-fils.
Lawrence.

_________________

LES BEBES C'EST UNE
HORREUR CA POSE UNE
PECHE, CA BRAILLE EN
REPOSANT UNE PECHE
PIS CA POSE UNE PECHE EN
REBRAILLANT...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
__ Sidney Eberhardt-Ainsworth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jésus à Bonnie (Sidney) 1er septembre 2013 : Bientôt le voile sera levé
» Apparition de la Vierge Marie en Australie?
» MBTI 5 meilleurs réalisateurs de tout les temps
» Message de Jésus à Bonnie (Sidney), daté du 14 août 2013 La dernière moisson sera bientôt récoltée
» Message de Jésus à Bonnie (Sidney), 22 Septembre 2013 : Perturbation cosmique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After Hell - Another Heaven :: Boîtes aux lettres-
Sauter vers: